COP21 : La Guadeloupe se met au vert !

Première région de France à bénéficier d’une habilitation législative dans le domaine de l’énergie et à avoir ratifié un Agenda 21, la Guadeloupe est un laboratoire d’énergie verte unique en son genre. Sa prochaine étape ? Paris !

Prédisposé aux énergies renouvelables, insulaire et caribéen, l’archipel de la Guadeloupe s’impose comme un territoire idéal pour aborder certaines problématiques liées au réchauffement climatique.

Vous lisez Initiatives COP21 : La Guadeloupe se met au vert !

L’insularité : notre originalité !

Prédisposé aux énergies renouvelables, insulaire et caribéen, l’archipel de la Guadeloupe s’impose comme un territoire idéal pour aborder certaines problématiques liées au réchauffement climatique. Cependant, alors que notre île regorge de ressources naturelles renouvelables, notre bilan carbone demeure désastreux... Un paradoxe inquiétant qui pousse l’ensemble de nos acteurs à la mobilisation. Ainsi, fleurissent les éoliennes et autres projets novateurs. Une exaltation suivie de près par la Communauté d’Agglomération du Nord Basse-Terre (CANBT), qui vient juste de signer un ensemble de conventions pour définir un plan local de transition énergétique avec la commune de Bouillante, vitrine française de la géothermie.

Ensemble, préparons notre avenir.

Dotée depuis 2008 d’une politique énergétique volontariste, la Guadeloupe déjà bien avancée sur la voie verte de l’indépendance, continue son chemin vers sa transition énergétique tout en préparant sa collaboration au sommet mondial de la COP21. D’abord en juin dernier, avec l’organisation du séminaire sur « les nouvelles formes d’économies dans les territoires insulaires et enjeux climatiques ». Ensuite, par sa participation au Débat Citoyen Planétaire sur le climat et l’énergie, pour lequel, un bon nombre de nos acteurs a estimé avoir besoin de se perfectionner en matière de développement durable. Voilà pourquoi, le second semestre de l’année s’annonce d’ores et déjà riche en séminaires, manifestations et ratifications d’accords-cadres... Alors, chers terriens caribéens, prenons nos responsabilités: cette année, nous serons COP21 ou nous ne serons plus !qui incite à la consomm’action tout en soutenant l’insertion des hommes et des femmes. Voilà ce qu’est une AMAP !

Les citoyens Guadeloupéens se sont exprimés en masse lors du Grand Débat Planétaire du 6 juin dernier ! Les résultats complets sont disponibles en ligne et concernent plusieurs centaines de régions dans le monde.

 

Qu’est-ce que la COP21 ?
Sous cet acronyme sibyllin se cachent des idées si brillantes qu’elles pourraient bien changer le monde ! En effet, la Conférence des Parties, autrement appelée COP21, est la plus grande des conférences climatiques jamais organisées. Elle se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015, à Paris. Cet incroyable événement diplomatique rassemblera près de 40 000 participants de tous azimuts. L’un des enjeux de la COP21 sera, entre autres, d’obtenir la garantie d’un versement annuel de 100 milliards de dollars, par les pays développés, dès 2020. La Conférence des Parties devrait se terminer par la mise en place d’un accord universel permettant de lutter de manière drastique contre le dérèglement climatique et d’impulser une transition vers des sociétés et des économies résilientes et sobres en carbone.