A propos d'Alias

IDENTIFICATION ORGANISME  

Dénomination sociale

INITIATIVE IMAGE CARAIBE COMPAGNIE

Sigle : 2i2c

Adresse siège : 208, chemin de Coucou - Cousinière école - 97119 Vieux Habitants
Téléphone : 06 90 933 258 - Télécopie: 0590 81 62 61 (URSIE Guadeloupe)

Email: 2i2c@gmx.fr

Siret: 517 817 052 000 31

INFORMATIONS JURIDIQUES

Date de création : 16 octobre 2009

Forme juridique : association loi 1901

Président du conseil d’administration : Henri YACOU

Vice-président : Jacques DANCALE

Trésorier : Camilus RABIN

Secrétaire : Jocelyn COCO

INITIATIVE IMAGE CARAIBE COMPAGNIE adhère à l’Union Régionale des Structures d’Insertion par l’Activité Economique en Guadeloupe et à la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire de Guadeloupe.

 

MISSION

Initiative Image Caraïbe Compagnie a la volonté de favoriser l’insertion de publics en difficulté dans les secteurs de l’audiovisuel numérique et des Technologies de l’Information et de la Communication. Tous, au sein de l’association, sommes à l’écoute de cette jeunesse en difficulté. Notre contribution consiste à créer des projets innovants s’appuyant sur la transmission des savoir-faire et des savoir-être.

2009-2013, LE DIFFICILE PARCOURS D’UN PROJET D’INSERTION

Bâtir ce projet majeur a demandé deux ans, le concrétiser, deux années supplémentaires. Nous avons suivi les directives de l’Union Régionale des Structures d’Insertion par l’Activité Economique, de la DIECCTE, d’experts de l’IAE (CABINET ECD ANTILLES,…), entre autres.
Ce chantier d’insertion devait permettre à 27 salariés d’être insérés dans la vie professionnelle grâce à un accompagnement pédagogique, social et à un encadrement technique.


31 juillet 2011
Conventionnement chantier d’insertion par la DIECCTE


17 avril 2012
Délibération du conseil régional
Attribution d’une subvention de 584 513 € pour la réalisation d’un chantier d’insertion audiovisuel numérique et technologies de l’information et de la communication. L’octroi de cette subvention étant planifié sur trois ans.


14 juin 2012
Délibération du conseil général
Participation de la collectivité départementale à la mise en œuvre de la plate-forme audiovisuelle sous forme de chantier d’insertion pour un nombre de 27 embauches (CUI) et le versement d’une subvention de 20 000 € pour la prise en charge des frais de formation, de suivi et d’encadrement de l’action d’insertion.


Décembre 2013
Instruction Fonds social européen (FSE) - conseil général
L’enveloppe budgétaire concernant le fonds social européen n’était pas suffisante pour assurer le montant de la subvention demandée. Notre demande comme quelques autres n’a pas été satisfaite. Notre plus important partenaire financier était le FSE puisqu’il représentait 70% des dépenses ayant trait à la formation.

Entre temps, le conventionnement chantier d’insertion était devenu caduque car l’action devait obligatoirement débutée dans les six mois après son obtention, soit le 31 janvier 2012. A cette date, aucune subvention ne nous avait été accordée !

Nous pensons au travail fourni d’avril à août 2012, par toutes les équipes et notamment celles des prescripteurs (Mission Locale, Pôle emploi et les antennes de l’Insertion et de la Cohésion Sociale). Elles ont présélectionné 310 bénéficiaires sur l’ensemble du territoire.

  • 146 ont suivi la présentation du chantier d’insertion.
  • 91 d’entre eux, soit 62% ont rempli un questionnaire détaillé lots de la première étape.
  • 79, soit 54% se sont présentés à l’entretien individuel filmé.

Nous envisageons la reprise de ce projet courant 2015.

 

PROJET EN COURS

ALIAS, le webzine de l’économie sociale et solidaire en Guadeloupe

.
L’entrepreneuriat social est un pan légitime de l’économie prise dans sa conception globale. Stimulée par les valeurs qui fondent l’humanisme, l’économie sociale et solidaire joue un rôle majeur dans le maintien de la paix et de la cohésion sociale. Elle dresse une planche de salut à celles et ceux qui sont fragilisés par les accidents de la vie ou par des insuffisances culturelles.


Ces entrepreneurs sont présents là où le moteur du profit financier maximum n’est pas la clé du succès. Globalement, ces acteurs de « l’agir autrement » manquent de notoriété et souffrent d’une absence de considération alors qu’ils remplissent des missions de service public.
Ces constats ont nourri notre volonté de concevoir un projet de création de supports d’information et de communication dédiés à « une économie de solidarité, de réciprocité, respectueuse de l'humain et de l'environnement » dans nos territoires dispersés dans les océans. Ces médias auront comme objectifs fondamentaux d’aider à l’organisation du secteur, de contribuer à la valorisation des initiatives innovantes, de seconder les capacités à agir autrement.


Initialement prévu en novembre à l’occasion du mois de l’Economie Sociale et Solidaire, nous avons dû reporter le lancement au 5 mars 2015, étant dans l’attente de l’instruction d’une demande de subvention auprès du conseil régional.


Mise en ligne : avril 2015