Le microcrédit professionnel est un système de financement de projet. Il est dédié aux repreneurs d’affaires et aux créateurs d’entreprise qui n’ont pas le privilège d’accéder au crédit bancaire classique afin de financer leurs idées. Évidemment, ce type de prêt n’est pas accordé automatiquement à toute personne désireuse de lancer son affaire. Il existe en effet des conditions à remplir pour en bénéficier.

Être entrepreneur, la condition sine qua non

Etre un entrepreneur pour prétendre à un microcrédit professionnel

Pour accéder au microcrédit professionnel, la première condition est d’être un entrepreneur. Sachez cependant qu’un porteur d’idées qui profite déjà d’un certain confort financier ne pourra pas en bénéficier. Si c’est votre cas, vous pouvez par exemple prétendre à d’autres formes de financement disponibles sur https://www.floabank.fr/credits/gamme-credits.

En effet, les entrepreneurs concernés par le microcrédit professionnel sont plutôt ceux qui présentent des difficultés financières. Les établissements de crédit accepteront de financer votre projet dans l’une des situations suivantes :

  • Vous avez de faibles revenus ;
  • Vous bénéficiez d’une assurance chômage ;
  • Vous avez une capacité de remboursement très faible, ne vous permettant pas de profiter des modes de financement classiques.

Être en mesure de justifier l’utilisation du financement

Ne pensez pas que les institutions financières vont vous octroyer un microcrédit professionnel, quelles que soient les raisons de votre demande. En effet, la somme que vous pourrez éventuellement obtenir devra obligatoirement servir à :

  • Financer l’achat de matériel indispensable à l’exploitation de vos activités ;
  • Faciliter l’acquisition d’un stock de marchandise ;
  • Constituer une trésorerie nécessaire à la gestion de votre entreprise.

En dehors de ces trois raisons, vous ne pourrez pas soumettre une demande de microcrédit professionnel. Par ailleurs, vous êtes tenu de justifier l’utilisation de vos fonds avant même qu’ils ne soient débloqués par l’établissement prêteur que vous aurez choisi.

Des conditions strictes par rapport à l’entreprise à financer

Micro crédit : Des conditions strictes par rapport à l’entreprise à financer

Il faut rappeler que le microcrédit professionnel est octroyé aux entrepreneurs sérieux, avec des besoins bien fondés et des objectifs réalistes. Pour que la demande soit ainsi recevable et puisse prétendre à un retour positif, l’entreprise à financer devrait être en cours de création, ou être active depuis moins de 5 ans.

Dans cette même optique, vous, en tant qu’emprunteur, devez être majeur et sain d’esprit au moment de déposer votre demande de prêt. Aussi, vous devrez déjà avoir essuyé un ou plusieurs refus de financement de la part d’un établissement agréé (banque, institution de microfinance, etc.). En même temps, l’un de vos proches devra se porter garant, et accepter de payer au moins 50 % du montant total demandé. Pour ce qui est du besoin de financement, il ne devrait en aucun cas dépasser les 10 000 euros.

Ces conditions restent évidemment valables, quelle que soit votre situation d’entrepreneur. Les mêmes règles s’appliquent, que vous soyez un demandeur d’emploi, un micro-entrepreneur, un étudiant, un retraité ou un salarié.

Être une personne active et avoir un dossier complet

Comme pour toute autre demande de financement, vous devez fournir un certain nombre de documents afin d’appuyer votre dossier pour l’obtention d’un microcrédit professionnel. À cet effet, il vous sera demandé :

  • Un justificatif d’identité (carte d’identité nationale, passeport, etc.) ;
  • Un justificatif de résidence (dépendamment de l’établissement de crédit) ;
  • Un justificatif de revenu ;
  • Vos relevés de comptes bancaires personnels sur les trois derniers mois (pour les entreprises en cours de création);
  • Vos relevés de comptes bancaires professionnels sur les trois derniers mois (si votre entreprise est déjà en cours d’activité).

Accepter les conditions spécifiques imposées par l’établissement prêteur

Le microcrédit professionnel présente des particularités que vous devrez accepter si vous voulez en bénéficier. Ces spécificités concernent notamment les modalités de remboursement. En premier lieu, vous devez vous assurer que le remboursement se fera en moins de 48 mois. Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir respecter cette condition, il n’est pas conseillé de faire votre demande de prêt.

Faites votre demande de microcrédit professionnel pour bien démarrer vos activités entrepreneuriales. Les conditions y étant rattachées sont strictes, mais il est bien possible de les remplir.

Les News d'Outres Mers