La France est l’un des pays les plus puissants du monde qui étonne par la vitalité de son économie. Pourtant, toutes les régions du territoire n’arrivent pas à profiter de cet essor. Effectivement c’est le cas des contrées d’Outre-mer qui accusent des écarts criards par rapport à la métropole. Dans le but de réduire cette différence, le gouvernement français ne cesse d’adopter certaines politiques.

Des projets de loi pour améliorer la fiscalité et les aides

La seule manière de propulser le développement des régions d’Outre-mer serait de lancer des mesures pour inciter à la création d’emplois et de richesses. Il faut dire que depuis lors, les dirigeants l’ont compris et ne cessent de créer des lois pour inciter les entreprises à s’installer dans cette zone.

Toutefois, le projet de loi le plus marquant reste la loi égalité réelle Outre-mer. Celle-ci est venu cristalliser les efforts fournis depuis des années en mettant sur écrit de manière claire les avantages attribués à toutes les structures qui ouvriraient leurs portes là-bas.

Ce projet de loi comporte une aide à l’investissement. Il s’agit des réductions concernant l’impôt sur bénéfices. Cette décision salutaire restera valable jusqu’en 2025 pour certaines zones. Dans le but d’orienter ce financier massif qui pourrait venir, l’Etat a imposé des secteurs d’activités pour bénéficier de ces avantages.

De même dans ce projet de loi, il est prévu une exonération des cotisations pendant une certaine période. Tout ceci pour faciliter la création d’emplois dans cette région touchée par des difficultés économiques.

 Des améliorations pour les financements et aides d’entreprises ?

Il est important de dire que l’Etat est sur la bonne voie, mais il doit aller plus loin. En fait, il serait intéressant de voter des lois pour faciliter le crédit aux entreprises qui aimeraient s’installer en Outre-mer. Il faut également penser à motiver les industriels à ouvrir des boites dans la zone.

Ceci en leur accordant des avantages et des allègements fiscaux. Ceci pourra permettre un réel essor de la zone. Il est aussi urgent d’augmenter le budget de cette région pour accélérer son développement. Cet argent doit aller aux domaines critiques que sont l’éducation, la santé et les infrastructures de bases.

Le législateur doit penser à plus d’aides pour inciter les jeunes de ces contrées à créer aux mêmes leurs structures surplace. Des suppressions de taxes douanières seraient aussi des bonnes pistes de solutions pour favoriser l’exportation des produits fabriqués. En bref, il faut tout mettre en œuvre pour motiver ces gens à créer de la richesse sur leurs terres. Pour se faire, il serait intéressant de se focaliser vers un secteur dans lequel la zone est comblé : la nature.

Le développement du tourisme en Outre-mer

S’il existe un domaine ou la région de l’Outre-mer n’a pas à se plaindre, ce serait son paysage. En fait, voilà un levier sur lequel on n’a pas besoin de trop forcer pour lancer le développement économique de la région. Effectivement la matière première est déjà là, il faut juste donc mettre tout en œuvre pour rendre le cadre attractif.

Cela passe nécessairement par une réhabilitation des hôtels, des auberges et des lieux de distraction. Il est vrai que beaucoup d’efforts sont fait de ce côté pour encourager les entreprises qui interviennent dans le domaine et aider à la création d’entreprise. Il faut également qu’une large communication soit faite autour de cette région.

Le but visé ici serait de présenter les potentialités physiques d’une région qui demeure encore inconnue même de certains français. Cependant, il faudra aussi mettre sur pieds les infrastructures nécessaires pour faciliter les vacances. Il s’agira de construire des voies d’accès et de réhabiliter les musées.

Il faut aussi amener les professionnels du tourisme en France métropolitaine à s’intéresser à cette zone. Les avantages fiscaux seront les bienvenus pour les attirer. Ce savoir-faire pourra permettre à la région de se développer sur le plan touristique.

L’Outre-mer est une région qui accuse un retard économique. Ce dernier peut être réduit si les dirigeants mettent en place une bonne politique de développement en votant les lois nécessaires.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here