Les territoires d’outre-mer concentrent les pays qui français, mais qui se trouvent en dehors de l’Europe. Cependant, l’évolution économique n’est pas pareille en métropole et dans les zones ultramarines (terme désignant les outre-mer). Pour que l’écart soit moins vaste, la loi sur l’égalité outre-mer est mise en place.

C’est quoi la loi « égalité réelle Outre-mer » ?

C’est un projet de loi visant à redresser la situation économique en Outre-mer. Cette mesure est prise en compte pour faire en sorte que le mode de vie des Ultramarins soit proche de ceux qui sont en France. Cela concerne aussi bien les Entreprises locales en Outre-mer que les simples citoyens.

Présentation de la loi

La loi sur l’égalité outre-mer émerge d’une volonté politique. Un désir qui vise à faire évoluer le mode de vie des habitants vivant dans les territoires français en dehors de l’Europe. Pour parvenir à cette fin, des mesures adaptées à l’environnement de chaque pays sont mises en place. Chaque démarche menée tient compte du handicap constaté au niveau de chaque secteur d’activité.

Cette loi « égalité réelle outre-mer » implique la collaboration entre les collectivités locales et l’État. Le projet est établi pour être appliqué sur une durée de 10 ou 20 ans.

Chaque territoire outre-mer évolue à sa manière. De ce fait, le projet de loi va être adapté à la situation existante au sein de chaque pays. Par exemple, le taux de chômage n’est pas pareil dans chaque pays ultramarin. Les mesures à prendre vont donc être différentes. Un pays moins avancé que les autres va obtenir davantage d’aide et de soutien. Le but n’est pas de favoriser tel ou tel territoire. L’objectif est que chacun d’eux puisse être au même niveau de développement.

Description de ses objectifs

La loi « égalité outre-mer » vise à apporter du changement en partant de la source. C’est-à-dire en améliorant le quotidien des Ultramarins.

Elle s’attaque aux problèmes sociaux que subissent les millions de personnes présents dans les territoires français. Par exemple, en Guyane, un nombre important de la population a encore du mal à s’approprier les soins nécessaires en cas de maladie. Autrement, le taux de chômage du pays est encore élevé. Il dépasse encore les 35 % de la population.

La loi s’attaque aux problèmes de fond qui empêche une grande partie de la population d’évoluer. Pour y arriver, elle s’applique aux procédures d’aide et de soutien développé auprès des centres d’emploi.

Que change la loi « égalité réelle Outre-mer » ?

L’application de la loi « égalité réelle outre-mer » porte ses fruits même si le résultat se fait pas à pas. Les mesures déployées au niveau de chaque territoire ont su relever quelques déficits antérieurs.

Elle change le retard de développement

Le grand écart de développement entre les pays outre-mer et la métropole a plusieurs causes. Du changement se fait voir avec l’application du projet de loi ultramarin. Des mesures d’aide pour rehausser le développement sur le plan économique et social.

Les changements sur le plan social

La loi œuvre pour augmenter le taux d’alphabétisation au sein de chaque territoire ultramarin. Pour cela, des aides à la création d’écoles sont débloquées. A part cela, du matériel d’appui didactique sont offertes aux structures pédagogiques déjà en place. Cela permet aux enfants d’apprendre avec les mêmes outils utilisés par les enfants en métropole.

La loi a aussi changé le côté social d’une grande partie des habitants ultramarins. Certes certaines aidantes ont du mal à se déployer dans certaines zones. Mais globalement, plus de 40 % des objectifs imposés par le projet de loi se mettent doucement en place.

Le changement sur le plan économique

Pour rehausser l’économie des pays d’outre-mer, des fonds sont débloqués dans divers domaines. La démarche vise avant tout à faire baisser le taux de chômage qui est encore au-delà de 40 % en moyenne.

La loi égalité outre-mer prévoit une exonération fiscale pour tout investisseur désireux de créer une entreprise. C’est une offre qui concerne aussi bien les Ultramarins que les métropolitains. L’objectif est de faire fructifier l’économie nationale à travers la création d’emploi stable. En effet, la situation des salariés dans ces pays est encore instable. Cela est dû au fait que l’offre est extrêmement faible par rapport à la demande.

Pour inverser la balance, des fonds de démarrage sont proposés aux personnes au chômage. Le but est de les aider à réaliser leur projet personnel afin de devenir leur propre patron. Cette action permet de réduire le taux de chômeurs et augmente le PIB du pays. Le tout converge vers une économie plus prospère.

Les News d'Outres Mers

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here