La forme la plus simple de société est celle à Responsabilité Limité (SARL). Il s’agit en réalité d’une entreprise dans laquelle la responsabilité financière de chaque associé est équivalente à son apport. Cependant, comme avec toute société, il faut des règles pour sa création et son organisation. Dans ce billet, nous feront une petite exploration dans l’univers des SARL afin de vous dire l’essentiel à savoir sur ce type d’organisation.

La SARL : ses caractéristiques et son mode de fonctionnement

La Société à Responsabilité Limitée a des caractéristiques qui la distinguent des autres formes de sociétés. Dans un premier temps, elle doit être composé d’au moins 2 et d’au plus 100 associés. Dans cette forme d’entreprise, la responsabilité de chacun est limitée à son apport. En d’autres termes si la société venait à avoir des dettes, la responsabilité de chaque associé ne pourrait être engagée que par apport à son capital social.

Ensuite, la SARL exige qu’une Assemblée Générale soit tenue au moins une fois par ans. Enfin, la cession d’une Société à Responsabilité Limitée contrairement à d’autres organisations, se fait par part sociale.

En matière d’organisation de la société, il faut noter que le droit exige que les associés soient informés de la marche de l’entreprise. Cependant, contrairement aux autres formes d’entreprises, ces derniers (les droits d’informations) sont limités. Les actionnaires participent tout de même aux prises de décisions à travers les votes collectifs qui sont organisés lors des Assemblées Générales.

Qu’en est-il du capital social et du mode de gérance de la SARL ?

Il est impossible de constituer une société à responsabilité limité sans capital social. Cependant, les apports des différents associés peuvent aussi bien être en nature ou en numéraire. Le capital social de la société sera divisé en parts sociales qui ne seront disponibles que sous certaines conditions.

Chaque part social, correspond à une voix. En d’autres mots, le nombre de part sociales correspond au nombre de voix dans l’entreprise. Bien qu’en principe, la SARL soit commerciale, les actionnaires ne sont pas forcément ou obligatoirement des commerçants.

Le gérant, par principe doit être nommé dans les statuts suite à une assemblée générale des associés. Ce dernier peut être renvoyé par cette même assemblée à tout moment. Il faut noter qu’en cas de dette (comme précisé plus haut), la responsabilité de chaque associé est engagée par apport à sa part sociale, pas plus.

Quels avantages la SARL peut-elle offrir ?

Bien qu’étant la plus simple forme de société, créer une SARL offre plusieurs avantages. Le premier avantage à rapport avec les associés. En effet, ces derniers sont libres de fixer leur capital dans le statut de leur société.

De même, à travers l’insertion d’une clause de « variabilité du capital », ils peuvent l’augmenter ou le réduire. En plus, cette forme d’organisation permet aux actionnaires de gérer la société en fonction, par exemple, de la taille de leur projet ou des circonstances dans lesquelles ils se trouvent.

Un avantage incontournable est la protection que cette forme de société apporte aussi bien aux gérants qu’aux actionnaires. Enfin, il faudrait savoir que les investisseurs en général, sont plus rassurés en face d’une SARL que d’une entreprise individuelle.

Les inconvénients de la SARL

Créer une SARL peut avoir malheureusement quelques inconvénients. D’abord il existe certaines activités que ne peuvent pas exercer des entreprises sous la forme de SARL. C’est le cas par exemple, (en fonction des législations de chaque pays) des activités qui sont réservés par la loi à d’autres formes de sociétés ; des laboratoires d’analyse médicales ou des assurances.

Ce ne sont pas les seules restrictions qui entourent les Sociétés à Responsabilités limités. Ainsi dans une SARL, l’associé majoritaire ne peut pas à la fois être gérant et avoir le statut d’associé. Ce type de société ne peut pas non plus émettre des titres négociables. Enfin, ce type de société est plus coûteux qu’une entreprise individuelle en raison de son formalisme.

En prenant connaissance de la notion de Société à Responsabilité limité, on se rend compte qu’elle peut être généralement considérée comme le choix idéal. Mais tout dépendra de vos besoins et de vos objectifs. Comme vous l’aurez compris créer une entreprise est une étape décisive dans sa vie qu’il faut bien réfléchir en amont.

Les News d'Outres Mers

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here