Envie de vous mettre à votre compte ? De créer votre propre entreprise ? Si oui, vous vous être renseigné sur les différents moyens de financement qui existent parce que la création d’entreprise, vous vous en douter, n’est pas sans frais. Voici donc pour vous quelques idées grâce auxquelles vous pouvez démarrer votre activité.

Avoir un apport personnel

Si vous avez dans l’idée de créer une entreprise, vous devez d’ores et déjà commencer à épargner. En effet, un montant qui pourrait couvrir au moins le démarrage de l’activité, serait un atout.

D’une part, cela vous aiderait à obtenir plus rapidement un prêt auprès d’un organisme financier. D’autre part, ça vous rendrait un peu plus crédible auprès d’éventuels futurs investisseurs, et même de fournisseurs.

Quoi qu’il en soit, être le premier ou le principal investisseur de votre future entreprise est bien vu, mais n’est pas le seul mode de financement qui existe.

Solliciter la famille ou les amis proche

Encore appelée Love money (comprenez l’argent de l’amour en français), il s’agit d’une source de financement très utilisée. Elle consiste à emprunter de l’argent auprès de ses proches.

Toutefois, c’est une technique qui peut amener de la mésentente au sein de la famille plus tard. Pour cette raison, veillez à bien définir les modalités de paiement afin que tout se passe dans une certaine transparence et qu’aucune partie ne soit lésée.

Et attention ! Ce n’est pas parce que vous impliquez le cercle familial qui ne faut pas établir un business plan. Quel que soit le moyen de financement que vous choisissez, c’est un élément immuable que vous devez insérer dans votre processus de création.

À noter que la participation de la famille peut vous aider à obtenir plus facilement un prêt bancaire.

Le financement participatif

Communément appelé crowdfunding est le moyen par lequel on invite des personnes à participer à un lever de fonds via une plateforme spécialisée sur le net.

Vous ne risquez pas grand-chose financièrement en ayant recours à ce procédé, car il s’agit d’une sorte de don.

Par ailleurs, ce serait un excellent de tester votre capacité à convaincre un public de la viabilité de votre projet. Vous pouvez percevoir une assez importante somme d’argent par ce biais.

Sachez toutefois, qu’une commission vous sera prélevée en cas de succès.

Le crowdfunding sous une autre forme

Le crowdlending est basé sur le même principe, la seule différence est que le financement participatif est cette fois-ci sous forme de prêt. On se sert souvent de ce moyen lorsqu’on ne veut pas passer par une banque.

C’est aussi, celui qui a connu le plus grand succès. En effet, grâce au taux d’intérêt assez juteux, il est facile de trouver des investisseurs sérieux.

Recourir à des business angels

Il s’agit de particuliers qui investissent dans un projet qu’ils jugent viable. Ils donnent également des conseils dont l’application permettrait le développement rapide du dit projet.

Si c’est un procédé qui peut être une bonne solution de financement, c’est également un moyen qui vous fera perdre un peu de votre liberté d’action.

Cela peut être néanmoins, un bon plan si vous êtes porteur d’un projet innovant.

Participer à un concours d’entrepreneuriat

De nombreux concours peuvent en effet, vous permettre des fonds. Certains peuvent même vous permettre de gagner des milliers d’euros ou encore des dotations.

De plus, en participant à ces concours, vous aurez une certaine reconnaissance. Ce qui vous permettra par la suite de mettre en confiance d’éventuels futurs investisseurs.

Ils sont par ailleurs, une excellente manière de s’entraîner à présenter son projet en public, et plus tard à de futurs investisseurs.

Ils permettent également de tester le capital attractif de votre projet (voir si le projet plaît ou non).

Les News d'Outres Mers

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here