Dans le monde du travail actuel, les plaques professionnelles sont l’un des moyens les plus utilisés par les professions libérales pour attirer de la clientèle. Si vous exercez un métier libéral et que vous envisagez de faire graver une plaque à votre nom ou à celui de votre entreprise, il faut savoir ceci avant de vous lancer.

À quoi servent les plaques professionnelles ?

Les plaques professionnelles procurent de multiples avantages. Ce sont des aides à la visibilité des agents libéraux tels que les infirmiers, les avocats, les médecins, les huissiers de justice, les psychologues, etc.

De fait, pour des raisons déontologiques, la loi interdit à ces métiers le recours à la publicité. Dans de telles conditions, il ne leur reste plus que les plaques professionnelles pour notifier leur emplacement à leurs patients.

Le professionnel libéral devra donc faire graver une plaque professionnelle et la placer à l’entrée du bâtiment où il exerce ou pas très loin, afin de signaler sa présence à tous ceux qui verront la plaque. La sobriété de cet outil est, en fait parallèlement, un instrument très efficace pour gagner la confiance du client.

C’est un fait connu que les efforts de publicité classique ne sont plus vraiment productifs. Plus vous vous employez à attirer un client, plus il est méfiant et cherche à s’échapper. Par contre, plus il se sent libre, plus il a confiance et à tendance à s’intéresser à votre activité. L’efficacité des plaques professionnelles n’est donc plus à démontrer. Pour en poser une au mur, il faut toutefois respecter certaines règles.

plaques professionnelles

Les règles qui régissent la réalisation des plaques professionnelles

Si le choix de la matière et de la couleur de la plaque vous revient, son contenu et son format doivent respecter certaines règles.

Les règles relatives au contenu de la plaque professionnelle

Quelle que soit votre profession, tant qu’elle est libérale, votre plaque ne doit pas avoir un but essentiellement publicitaire. En réalité, elle doit servir en premier à indiquer votre emplacement et à fournir au public quelques informations telles que :

  • Votre nom et votre prénom ;
  • Votre logo ;
  • Vos diplômes ;
  • Vos jours de travail ;
  • Vos horaires d’ouverture et de fermeture.

Les règles relatives au format de la plaque professionnelle

La loi impose aussi un format de plaque pour chaque métier. Voici les tailles maximales prévues en fonction des professions :

  • Pour les médecins et les pharmaciens : 30 x 25 cm ;
  • Pour les avocats et les notaires : 20 x 15 cm ou 25 x 15 cm ;
  • Pour les experts-comptables : 30 x 20 cm ;
  • Pour les artisans : 30 x 40 cm.

Les règles propres au type de métier

En dehors des règles citées plus haut, il en existe qui sont spécifiques à chaque métier. Il faudra donc que vous consultiez le code de la déontologie de votre corps de métier afin de savoir précisément ce qu’il en est.

La plaque professionnelle : Les paramètres techniques

Une plaque professionnelle, ce n’est pas seulement le message qui y est imprimé. C’est également une combinaison d’éléments qui, convenablement organisés, soutiennent et rehaussent votre image auprès de vos clients, vos partenaires et le public en général.

Quelle matière choisir ?

En général, la matière que vous choisirez pour votre plaque dépendra de l’emplacement où vous comptez la poser. Pour les plaques à poser à l’extérieur, vous devrez opter pour des matières solides, rigides, et qui peuvent convenablement résister aux intempéries.

Vos meilleurs choix pour les plaques d’extérieur seront donc :

  • Le laiton : prestigieux, stylé et solennel, il dégage sérieux et professionnalisme ;
  • Le plexiglas : souple, solide, il attire très vite les regards ;
  • L’inox : Il est inoxydable, résistant et élégant ;
  • Le Dibbon : Il offre une liberté de création grâce à l’impression numérique protégée par pelliculage ;
  • L’aluminium : léger, malléable, esthétique, il résiste à la corrosion et a l’avantage d’être moins cher que les matières précédentes.

Une plaque qui peut être positionnée à l’extérieur peut aussi l’être à l’intérieur. Ainsi, vous pouvez également recourir au laiton, au plexiglas, à l’inox et à l’aluminium pour vos plaques d’intérieur.

Spécifiquement pour la signalétique d’intérieur, vous pouvez opter pour :

  • Le bois, qui peut s’intégrer à la décoration intérieure ;
  • Le verre, qui offre une très grande finesse ;
  • L’alu souple, qui intéresse aussi par son prix abordable ;
  • Le PVC, qui est accessible à un prix très bas.

Fixation adhésive ou fixation par vis

La nature de la surface sur laquelle vous comptez poser la plaque est aussi à considérer. Pour les poses sur les murs intérieurs, les portes, les vitrines, vous ne pourrez que faire une fixation adhésive. Dans ce cas, la surface du support doit être absolument lisse et propre pour permettre une bonne adhésion.

Cela dit, s’il est vrai que les fixations adhésives peuvent se faire avec la plupart des matières, nous vous recommandons de ne choisir cette option que pour les plaques de petite taille et celles qui sont légères.

Pour les plaques de grandes tailles et pour celles qui sont en matériau lourd comme le marbre et le verre, le mode de fixation le plus courant est la fixation par vis. Nous recommandons aussi la pose par vis pour les plaques professionnelles incolores. Le rendu esthétique est alors unique. Vous pourrez choisir des vis et cache-vis chromés, des vis en aluminium, en acier, en laiton, etc.

fixation plaque professionnelle

Supports simples ou support multiplaque

Bien que cela ne soit pas nécessaire, il est possible d’ajouter un support à la plaque surtout si elle va être posée à l’extérieur. Cela permet d’augmenter sa largeur, ce qui la rend plus visible. Pour plus d’esthétique, vous pouvez par exemple demander un support en bois, en dépoli ou encore en plexiglas coloré.

Le support peut par ailleurs être multiplaque, pour une harmonisation de votre signalétique au cas où vous appartenez à un cabinet d’avocats ou un cabinet médical par exemple.

L’entretien des plaques professionnelles

Pour qu’elle garde son éclat, pensez à faire nettoyer votre plaque deux à trois fois chaque année pour les modèles en aluminium et un peu plus fréquemment s’il s’agit d’une plaque en plexiglas ou en laiton par exemple.

Vous pouvez confier cette tâche à des prestataires de ce genre de service, en vous assurant qu’ils n’utilisent pas de produits abrasifs. Ainsi, votre plaque continuera à vous donner une bonne visibilité pendant longtemps.

Les News d'Outres Mers

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here